Auteur.e.s Afro-descendant.e.s, LITTERATURES

Souffle Equatorial, dans le sillage de la notion de la responsabilité sociale des auteur.e.s gabonais.e.s (Gabon)

« La révolution ne se fait pas sur la place publique, pour l’écrivain… Je crois que la participation de l’écrivain, puisqu’il s’adresse chaque fois, individuellement, à la personne, c’est individuellement qu’il doit atteindre la personne dans son tréfonds, dans sa plus stricte intimité, et s’il y arrive et qu’il lui a été possible d’atteindre une seule intimité, il a fait une…

Continue Reading

Auteur.e.s Afro-descendant.e.s, LITTERATURES

Place Du Trop Cas, Naelle Sandra Nanda (Gabon)

« Lorsque je tends vers un but, je me fais porter par l’espoir et oublie toute prudence. Je n’évite pas les chemins escarpés et n’appréhende pas la chute dans un feu brûlant. Qui n’aime pas gravir la montagne, vivra éternellement au fond des vallées. » La volonté de vivre, Abou El Kacem Chebbi. Cher.e.s Tou.te.s, Je vais vous parler d’un…

Continue Reading

Auteur.e.s Afro-descendant.e.s, LITTERATURES

Portgentillaises, Bounguili Le Presque Grand (Gabon)

“Il y a des plaisirs que nous avons goûtés avec tant de délices, que nous croirions volontiers que le souvenir qui nous en reste doit suffire à nourrir notre cœur d’idées riantes et heureuses, pendant tout le cours de la vie ; et quand nous nous retrouvons longtemps après dans les mêmes circonstances, il arrive cependant que ces émotions, si…

Continue Reading

Auteur.e.s Afro-descendant.e.s, LITTERATURES

SOS Motem, Cheryl Itanda (Gabon)

 « Où vont tous ces enfants dont pas un seul ne rit ? Ces doux êtres pensifs que la fièvre maigrit ? Ces filles de huit ans qu’on voit cheminer seules ? Ils s’en vont travailler quinze heures sous des meules ; Ils vont, de l’aube au soir, faire éternellement Dans la même prison le même mouvement. Accroupis sous les dents…

Continue Reading

Auteur.e.s Afro-descendant.e.s, LITTERATURES

No Home, Yaa Gyasi. (Ghana – USA)

« Nous croyons celui qui a le pouvoir. C’est à lui qu’incombe d’écrire l’histoire. Aussi quand vous étudiez l’histoire, vous devez toujours vous demander: « Quel est celui dont je ne connais pas l’histoire? Quelle voix n’a pas pu s’exprimer? » Une fois que vous avez compris cela, c’est à vous de découvrir cette histoire. A ce moment-là seulement, vous commencerez à avoir…

Continue Reading

Auteur.e.s Afro-descendant.e.s, LITTERATURES

Chanson Douce, Leïla Slimani. (France – Maroc)

« Les hommes ne savent pas qui nous sommes. Ils ne veulent pas savoir. » Leïla Slimani, Dans le jardin de l’ogre. Chers Tous, Il était une fois, une nounou presque parfaite. J’ai pensé à ça pour remplacer Chanson Douce car il y a une très grande différence entre l’apparente douceur de ce titre et le contenu qu’il nous livre. En lisant…

Continue Reading