EXTRA(s), LITTERATURES, PARENTALITE

Au revoir, merci, et à bientôt !

S’il y a bien une chose que cette année 2020 a confirmé, c’est qu’on ne peut rien planifier avec certitude. Comme l’annonce le titre de ce billet, j’ai décidé de m’arrêter ici avec Les Billets de Sika.

J’ai beaucoup réfléchi au format de ce billet d’au revoir, son titre, son contenu et la date de sa publication. Je ne voulais pas faire dans le sensationnel, ni m’étaler dans de longues explications. Je voulais juste être honnête et aller à l’essentiel.

En 2016, le blog Les Billets de Sika est né de mon envie de partager le contenu de mes lectures. Lorsque j’ai mis les pieds dans la blogosphère, je n’avais jamais tenu un blog. J’ai tout fait toute seule. Mon expérience en matière d’écriture se limitait à mes carnets personnels et journaux intimes, aux rédactions du collège, aux dissertations du lycée, aux rapports de stages, aux comptes-rendus de projets et aux mémoires exigés pour l’obtention de mes diplômes. Du travail purement académique ! Quels que soient la forme et le nom donnés à ces exercices d’écriture, je les ai toujours réussis brillamment parce que j’aime ça : écrire et me livrer (avec les mots).

Pourtant, lorsque je crée Les Billets de Sika en novembre 2016, portée par le même amour des mots, pratiquer l’écriture dans le cadre d’un blog a été perturbant. Je me suis vite aperçue que l’aisance rédactionnelle et le plaisir de partager avec vous ne suffiraient pas survivre à cet environnement. En effet, avoir un blog c’est écrire sur ce blog, animer des réseaux sociaux, faire grandir une communauté. En plus, c’est faire des photos, des montages de vidéos, faire de la veille, lire (dans mon cas). Si vous ajoutez les exigences de la vie professionnelle, celles de la vie familiale, celles de la vie personnelle, les envies, les ambitions, les projets, les frustrations, bref, la « vraie vie », tenir un blog c’est « survivre » à un environnement (la blogosphère) exigeant, excitant et plein de contradictions. Si je n’ai pas arrêté avant aujourd’hui, c’est parce que je voulais être sûre de trouver ce qui me correspond vraiment. C’était long (4 ans) mais c’est avec le cœur que j’ai écrit tous les articles que vous avez lus ici. Malheureusement, malgré la sincérité qui a toujours cimenté mes partages, je livrais une bataille épuisante contre mes envies, mes projections et les attentes (avérées ou supposées) de mes lecteurs et de mes lectrices. Je ne pouvais pas continuer comme ça. J’ai donc pris le temps qu’il me fallait pour réfléchir à tout ça et trouver une solution.

Alors, merci à vous pour votre constance et vos encouragements durant ces quatre belles années ! En écrivant ici, j’ai beaucoup appris et j’ai grandi. Merci pour vos lectures, vos partages, vos commentaires et vos mots ici et sur tous les autres canaux de communication par lesquels au moins une fois vous m’avez dit « merci, bravo, ça m’a aidé, continue, etc. » Vous n’imaginez pas à quel point chacun de vos mots a donné du sens à ce que je faisais ; et à ce que je ferai, car, en réalité, je pars d’ici pour continuer ailleurs.

Ailleurs…

L’idée de cet ailleurs a germé en moi depuis un moment et je me suis dit « et pourquoi pas ? » Je ne dis pas que l’herbe y sera plus verte. Je choisis juste de m’écouter pour ne pas vivre avec les regrets de ne pas avoir essayer.

Cet ailleurs est un nouveau blog ! Un autre blog ? Oui, un nouveau lieu d’expression, de rencontres, d’échanges et de confidences sur lequel il y aura mes différentes facettes. Pourquoi ? Parce que beaucoup de choses ont changé en 4 ans : mes aspirations, mes envies, et mes centres d’intérêt. Croyez-moi, à de nombreuses reprises, j’ai essayé d’intégrer ces changements aux Billets de Sika sans y arriver. L’heure de fermer cette porte pour ouvrir la suivante avait sonné.

Et maintenant…

Il ne me reste plus qu’à vous dire « merci », une fois de plus. Et comme l’a si bien dit Sacha Guitry, « on se dit au revoir quand on espère bien qu’on ne se reverra jamais, et on se revoit volontiers quand on s’est dit adieu. »

C’est donc sur JESSIE SE LIVRE, www.jessieselivre.com, mon nouveau blog, que vous me lirez désormais. J’espère vous y retrouver bientôt, enthousiastes et nombreux(ses).

Une dernière chose : ce blog sera encore consultable pendant quelques mois avant sa suppression définitive 🙂

Merci de me lire !

Jessie.

2 thoughts on “Au revoir, merci, et à bientôt !

    1. Coucou Nadia, oui j’ai disparu 🙂 Merci beaucoup de me lire ici, et à très vite sur le nouveau blog ! Au plaisir d’y échanger (à nouveau) avec toi 🙂 Bonne journée !!!

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.