EXTRA(s)

5 suggestions pour une fête des mères très livre !

L’asile le plus sûr est le sein d’une mère. Jean-Pierre Claris de Florian

Cher.e.s  Tou.te.s,

Le dimanche 26 mai, toutes les mamans francophones seront à l’honneur à l’occasion de la fête des mères. Comme il est de coutume, elles recevront, au milieu des déclarations d’amour et des gestes de tendresse, des cadeaux de toutes sortes. On n’y pense pas toujours, mais les livres sont des cadeaux originaux et inattendus. Surtout s’ils sont conçus pour elles !

Dans ce billet, je vais vous présenter une liste de 5 livres à offrir aux mamans de votre entourage, ou à s’offrir (si vous êtes maman). Il y a deux livres « jeunesse » extrêmement bien écrits, et trois livres « adulte » aux contenus divers.

Les livres « jeunesse » à (s’) offrir

Les deux livres que je vais vous présenter sont de véritables coups de cœur ! Je les trouve parfaits pour la fête des mères, mais ils peuvent également convenir pour tout autre évènement comme l’arrivée d’un frère ou d’une sœur, ou le fait d’affirmer ou de rassurer son enfant sur l’amour inconditionnel qu’on lui porte.

MON AMOUR, Astrid Desbordes (Auteure) et Pauline Martin (Illustratrice), dès 3 ans.

20190517_085126

Cet album jeunesse ouvre ma sélection car il est mon préféré ! Il parle de l’amour inconditionnel qu’une mère a pour son enfant. Et mon dieu que c’est beau ! C’est poétique, réaliste et profond ! Les illustrations sont superbes et épurées, et il se dégage du livre une quiétude et une douceur sans nom ! A la maison, j’aime beaucoup lire ce livre au P’tit Cœur, et à chaque fois que je le referme, mes larmes coulent. Dans un billet dédié, je vous détaillerai davantage ce livre…

« – Dis, maman, est-ce que tu m’aimeras toute la vie ? demande Archibald, un soir avant de s’endormir
– Hum, eh bien, je vais te dire un secret…, répond sa maman. »

Cette conversation banale marque le début d’un « tendre inventaire des moments de vies partagés entre une mère et son enfant, où tout devient prétexte à s’aimer ».

FICHE TECHNIQUE

VOUS ETES TOUS MES PREFERES, Sam McBratney, Anita Jeram et Claude Lager, dès 3 ans.

Vous êtes tous mes préférés
Source : Image Couverture Amazon

Chaque enfant veut avoir l’assurance d’être aimé de manière privilégiée. Et tous les parents buttent en entendant la question « lequel tu préfères ? » ou « lequel tu aimes le plus ? »

Ce livre que je vous recommande est un bel album jeunesse illustré par de jolies aquarelles. Il est accessible dès le plus jeune âge. Il aidera les parents à aborder le sujet de l’amour parental inconditionnel qui demeure malgré le nombre d’enfants. L’amour parental se multiplie, il ne se divise pas ! Voici donc une histoire douce qui vous aidera à dire à vos enfants que vous les aimez malgré leurs âges, leurs sexes, leurs tailles, leurs qualités et leurs défauts…

FICHE TECHNIQUE

Les livres « adulte » à (s’) offrir

LE PLUS BEAU DES NOMS, Charline Effah, Miryl Nadia Eteno, Muetse-Destinée Mboga, Edna Merey-Apinda

Capture
Source : Image Couverture La Doxa Editeur Militant

Je n’ai pas encore lu ce livre mais depuis sa parution en 2015 il est sur ma wishlist. J’ai choisi de l’inclure à ma sélection à cause du thème qu’il traite. La maternité concerne les femmes qui ont mis au monde un ou plusieurs enfants, mais aussi celles qui aiment et s’occupent d’enfants qu’elles n’ont pas mis au monde. Et entre ces deux « genres de mamans » il y a celles qui essaient, luttent et rêvent secrètement (ou ouvertement) de connaître un jour les joies de la maternité.

« Comment mettre en mots une douleur ineffable, tapie dans vos entrailles, qui vous tient prisonnière d’un rêve inassouvi ? C’est teintées d’émotions, de sincérité et de finesse que les quatre plumes réunies dans ce recueil ont tenté d’appréhender cette douleur qu’est la stérilité. Quand le désir, que dire la nécessité d’enfanter, dépassent les bornes du réalisable, il va sans dire que le monde s’en retrouve chamboulé. C’est à juste titre donc, que Lamartine disait : « un être vous manque et tout est dépeuplé ». Il y a des paroles qui à jamais marquent l’esprit en tatouant en lettres indélébiles des mots durs sur le ventre d’une femme. Ces mots, Charline Effah, Miryl Eteno, Muetse-Destinée Mboga et Edna Merey-Apinda les ont apprivoisés pour en faire un chapelet, comme pour dire et rappeler que la vie se greffe là où résiste l’espoir. »

FICHE TECHNIQUE

  • Titre : Le plus beau des noms
  • Auteures : Charline Effah, Miryl Nadia Eteno, Muetse-Destinée Mboga, Edna Merey-Apinda
  • Éditeur : La Doxa
  • Format : 13,5 * 20,5 cm
  • de pages : 164
  • Prix : 15 € – environ 9 844 FCA
  • https://www.ladoxa-editions.com/nos-livres-1/

MA VIE A UN PRIX, Tina Okpara, Cyril Guinet

Ma vie a un prix
Source : Image Couverture Amazon

Ce troisième livre aborde un sujet tabou : l’esclavage moderne. Toutes les fois où j’entends parler de ces femmes (mères ou pas) qui maltraitent d’autres enfants ou taisent des actes de maltraitance à l’endroit des enfants, je me demande comment cela est possible. L’esclavage moderne est un tabou que l’on retrouve dans beaucoup de sociétés africaines. Il ne faut pas en avoir honte. Il faut en parler pour dénoncer et sensibiliser. Pour moi, rien ne justifie qu’on décide d’accueillir sous son toit un.e enfant pour en faire un.e servant.e à qui on enlève tout et n’autorise rien ! Parfois, ce sont des réseaux organisés comme on en trouve pour le trafic des enfants et la prostitution 🙁

Ma vie a un prix est le témoignage bouleversant d’une jeune fille adoptée et maltraitée par ses parents adoptifs. En vous suggérant cette lecture, je souhaite attirer l’attention de ces femmes « maltraitantes » qui n’hésitent pas à transformer les enfants dont elles ont la charge en esclaves des temps modernes.

« Tina a 12 ans lorsqu’elle est adoptée au Nigeria par la famille Okpara. La mère est femme au foyer, le père est footballeur au Paris-Saint-Germain. La jeune fille rêve de pouvoir aller à l’école et de découvrir l’insouciance des jeux avec ses nouveaux frères et soeurs. Mais dès son arrivée en France, la réalité est tout autre. Exploitée, battue, humiliée à longueur de journée et violée par son père adoptif, Tina vit un véritable cauchemar. Trois cent soixante-quinze euros : voici le prix d’une enfant esclave au XXIe siècle ».

FICHE TECHNIQUE

 

N’BA, Aya Cissoko

N'ba
Source : Image Couverture Calmann-lévy

Les relations mère-fille ne sont pas toujours idylliques, malgré l’affection et l’amour que chacune porte à l’autre. J’espère qu’en lisant ce roman, vous trouverez, pour celles qui ont (eu) une relation compliquée ou conflictuelle avec vos mères, des mots réconfortants qui vous disent « tu n’es pas seule ».

N’ba, « ma mère » en bambara, est l’émouvant hommage d’Aya Cissoko à sa mère, née dans un petit village malien, qui débarque en France au milieu des années 70, vêtue d’un simple boubou en wax et chaussée de tongs en plastique.

« Je n’aime pas la saleté ! » Tout doit être propre et en ordre, à commencer par les enfants. L’hygiène a occupé une place prépondérante dans son éducation et dans la nôtre. Ma mère regrette le temps où elle nous lavait elle-même. Rien de mieux que le gant de crin et un bloc de savon de Marseille pour obtenir un résultat irréprochable. « Je vais frotter jusqu’à ça brille. » Elle arrive à se convaincre que la peau fonce depuis que ce n’est plus elle qui s’en occupe : « Tu es en train de noircir. » 

FICHE TECHNIQUE

C’est sur ces mots que s’achève mon billet. J’espère que pour l’édition 2019 de la fête des mères, vous offrirez des livres ! J’ai déjà hâte de vous retrouvez ici 🙂

D’avance, je souhaite une joyeuse fête des mères à toutes les (futures) mamans qui me lisent 🙂

Merci de me lire♥

©Les Billets de Sika

3 thoughts on “5 suggestions pour une fête des mères très livre !

  1. Merci Sika pour ces suggestions. Le premier me rappelle un livre que j’écris actuellement. Sur les échanges avec mon fils. 🤩 Merci de nous rappeler que le livre est un précieux cadeau 😘

    1. J’ai hâte de le lire ! Je suis certaine que ce sera une pépite ! Et bien sûr, je le présenterai sur mon blog 🙂
      Merci de me lire Nanda 🙂 A très très viite !

  2. J’aime beaucoup ta sélection j’espère que je m’en offrirai un d’ici là. Quand à ma mère pour cette fois ci je lui écrirai un beau petit message venant du Cœur. Surtout que ça fait pratiquement 2 ans que je ne l’ai pas vu. La séparation n’a jamais été aussi longue. Elle me manque 🥰. Bisous ma belle !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.