PARENTALITE, Ressources Parentales

Mes conseils pour choisir les livres pour les enfants de 0 à 16 ans

“Un enfant va lire un livre pour se construire” Joann Sfar

Cher.e.s Tou.te.s,

J’ai l’habitude de vous encourager à mettre des livres entre les mains de vos enfants, en répétant que la lecture est une activité saine pour leur développement et leur éveil. C’est bien, mais concrètement, comment faire ? Quels livres choisir et pourquoi ? 

Sans être exhaustive dans ce billet, je vais vous donner mes conseils pour choisir des livres pour les enfants âgés de 0 à 16 ans. En effet, je lis des livres à Mon P’tit Coeur depuis qu’il est né, et à presque 3 ans, il adore les livres pour mon plus grand plaisir 🙂 Je sais donc qu’il y a des livres qui conviennent aux enfants qui ne savent pas encore lire. C’est la raison pour laquelle mes conseils sont adaptés à la naissance. Toutefois, j’ai choisi de m’arrêter à 16 ans parce que je pense qu’à cet âge, l’enfant est un jeune adulte avec ses propres goûts. C’est moins évident de choisir pour lui. Il vaut mieux le faire participer.

Pour moi,ce dont il faut absolument tenir compte quand on choisit un livre pour un enfant, c’est son âge. A l’âge viennent s’ajouter d’autres critères, dont il n’est pas question dans ce billet. Voici mes conseils 🙂

De 0 à 3 ans : La lecture est faite par les parents et l’enfant s’éveille au monde. 

baby-531191_1920Même s’il ne sait pas encore lire, l’enfant s’éveille à travers les livres qu’on lui propose à dans cette tranche d’âge, car il mobilise plusieurs sens : la vue, le toucher, l’ouï et dans une moindre mesure, l’odorat et le goût.

Beaucoup de personnes pensent à tort qu’entre 0 et 3 ans, c’est inutile de proposer des livres aux enfants (temps et argent perdus). S’il est vrai que durant ses trois premières années de vie l’enfant ne sait pas lire, il est tout aussi vrai que de nombreuses études sérieuses ont prouvé les bienfaits du livre chez l’enfant à cet âge. Ainsi, toucher et regarder des livres entre 0 et 3 ans favorisent le développement des sens (toucher, ouï et vue), le travail de motricité fine (manipuler le livre, tourner les pages, toucher les matières présentes dans le livre, attraper les livres), l’acquisition du langage (mémoriser les mots entendus lorsque l’histoire est lue, ou lorsque l’image est nommée, puis les restituer progressivement), l’apprentissage de la concentration (en observant ou en fixant attentivement le contenu du livre).

Voici les critères dont il faut tenir compte pour ce groupe d’âge :

  • Des histoires très courtes, avec très peu de dialogues (1, 2 ou 3 phrases) et très peu de personnages (1 à 3 personnages maximum). Il peut  même s’agir de livres sans texte (entre 0 à 6 mois maximum)
  • Des illustrations simples (1 à 2 objets sur chaque page), grandes, colorées ou en noire et blanc, pour que l’enfant soit captivé et parvienne progressivement à les reconnaître, et à les nommer
  • Des formats faciles à manipuler par les petites mains (le format “s’agrandit” avec l’enfant qui grandit)
  • Des matières diverses pour que l’enfant les manipule car les bébés de ce groupe d’âge apprennent beaucoup par le toucher (livres en tissu, en papier, en plastique ou en carton)

A la maison, nous avons privilégié les comptines, les livres sonores, les imagiers, les livres avec des matières à toucher (rabats, poils, grains, lisses, etc.) ou à sentir, et les petits livres avec des thèmes répétitifs (la ferme, les saisons, les émotions, la maison, les fruits, les légumes, les véhicules, les couleurs, etc.), les abécédaires.

De 3 à 6 ans : la lecture est accompagnée par les parents et l’enfant développe son imaginaire.

book-child-page-1741230

 

Pour ce groupe d’âge, voici mes conseils :

  • Les livres tiennent compte des centres d’intérêts de l’enfant (véhicules, animaux, métiers, etc.)
  • Les livres ont beaucoup d’illustrations et de couleurs
  • Les livres commencent à avoir de vrais textes et des histoires assez fournies
  • Les livres ont peu de pages (entre 10 et 20 pages)

De 7 à 11 ans : la lecture est encadrée ou assistée par les parents, et on discute du contenu des livres lus.

children-studying-670663_1920Dans ce groupe d’âge, l’enfant sait lire, commence à avoir ses thèmes de prédilection et même ses auteur.e.s préféré.e.s. Il devient autonome en lecture. Voici mes conseils pour vous aider à choisir :

  • Les livres sont beaucoup liés aux questions que les enfants se posent, à leurs centres d’intérêts, à leurs passions, à leurs craintes et à leur réalité familiale, sociale et sociétale (séparation des parents, décès, monoparentalité, homoparentalité, fantômes, religions, nature, rêves, cauchemars, phobies, foi, voyages, justice, amitié, premiers questionnements sur l’amour, le corps humain et la sexualité, etc.) Pour tous ces thèmes et ceux que je n’ai pas cité, il faut tenir compte de l’âge de l’enfant, de la façon dont le sujet est traité par l’auteur.e du livre, et de l’aisance des parents à discuter dudit sujet avec l’enfant (capacité à “approfondir” le sujet, les mots à utiliser pour parler d’un thème complexe comme la mort, la séparation des parents, la foi ou la sexualité par exemple).  En effet, tou.te.s les auteur.e.s n’amènent pas les sujets de la même façon, et tous les parents ne sont pas à l’aise avec l’idée d’en parler avec leur enfant.
  • Les livres ont moins d’illustrations, voire aucune image
  • Les livres ont des histoires qui mettent en scène plusieurs personnages (à partir de 3 personnages)
  • Les histoires racontées sont plus longues et plus complexes, pour développer l’imaginaire, la concentration et le vocabulaire des enfants

Ma-famille-recomposée-Book-Diversité-1-768x768La-planète-Takoo-Mangas-jeunesse-Book-Diversité-personnage-noir

Pour les 3-11 ans, il existe de nombreux types de livres vers lesquels vous pouvez vous tourner. Je vous conseille de tous les essayer pour ne pas “enfermer” l’enfant dans une catégorie. De plus, la variété a du bon. Elle va vous (à vous, mais surtout à l’enfant) montrer ce que l’enfant préfère, et elle va “casser” l’impression de routine et de déjà vu qui peut s’installer. Ainsi, les imagiers, les documentaires, les contes, et tous les autres formats, sont à privilégier au même titres que les livres de poche jeunesse traditionnels.  

De 12 à 16 ans : la lecture est moins encadrée par les parents, mais elle reste un moment privilégié pour échanger ou partager une activité.

The-hate-u-give-roman-jeunesse-Book-DiversiteDans ce dernier groupe d’âge, voici ce qui est important :

  • Les livres abordent de nombreux thèmes, dans un langage accessible aux adolescents.
  • Les thèmes et les auteur.e.s sont souvent “regroupés” dans un univers : fantasy, young adult, bandes dessinées, comics, mangas, humour, etc.
  • Les livres sont une fenêtre sur le monde, et l’occasion de discuter des concepts comme la tolérance, la culture, etc. Il faut donc proposer et suggérer des auteur.e.s du monde entier !
  • Les livres suscitent des vocations : c’est la période où on écrit ses premiers poèmes, ses premières histoires de fiction, où on se rêve écrivain.e, etc.

Les ados lisent (ou veulent lire davantage), contrairement à ce que l’on pense. En témoignent les chiffres de vente de livres des littératures qui les concernent (Young adult, Fantasy, Manga, Romans, principalement), ou encore les succès des célèbres trilogies comme Twilight, After, Hunger Games, et la saga Harry Potter que l’on ne présente plus. Il ne faut donc pas hésiter à leur offrir des livres. Il faut aussi les associer aux achats de livres et aux emprunts faits en bibliothèques car il arrivent à un âge où ils veulent (doivent) choisir eux-mêmes.

Dandara-carréLes-hirondelles-de-Kaboul-Yasmina-Khadra-Book-DiversitéLe respect de l’âge de l’enfant est donc un critère important. Une fois cette séparation faite, on peut se demander comment trouver le bon livre et choisir parmi la multitude d’ouvrages qui existent dans chaque groupe d’âge ? Pour chaque thème que l’on souhaite lire, il existe effectivement des centaines de livres. Ce n’est pas toujours facile de savoir vers quel.les auteur.e.s se tourner, ou quels titres choisir… Les conseils suivants, que j’applique, devraient vous aider à vous décider.

  • Solliciter les libraires et les bibliothécaires dont le livre est le métier. Il ne faut pas avoir peur de leur poser des questions en rayons de librairie ou en bibliothèque. C’est leur métier, et ils connaissent bien les littératures jeunesse. Toutes les fois où j’ai demandé des conseils aux libraires et aux bibliothécaires je n’ai pas été déçue. Ils écoutent et proposent des livres qui répondent à mon besoin, qu’ils soient populaires auprès des parents et/ou des enfants, qu’ils soient rares et moins connus.
  • Amener l’enfant en bibliothèques et en librairies pour qu’il choisisse ce qui l’attire. C’est une bonne façon de le familiariser avec ces espaces dédiés aux livres. De plus, c’est une manière de développer sa curiosité, son autonomie et sa capacité à faire des choix. Enfin, il va découvrir et affiner ses goûts de lecteur. Je pense que si cette habitude est cultivée, l’enfant va la garder et la transmettre à son tour.
  • Discuter avec son entourage (les autres parents, les ami.e.s, les enseignant.e.s). C’est une voie que je privilégie beaucoup aussi. Je demande souvent aux “autres” ce qu’ils lisent, offrent ou recommandent. Leurs réponses me font découvrir de nouveaux titres, ce qui est enrichissant.
  • Lire les blogs et les avis de lecteurs sur les plateformes de e-commerce. C’est une source d’information à ne pas négliger car des pépites s’y trouvent parfois.

childrens-books-1246675_1920Maintenant vous savez comment faire pour choisir un livre adapté à l’âge de votre enfant. Avant de clore ce billet, voici 4 recommandations générales pour que la lecture en famille reste un moment agréable :

  • Proposez à votre enfants plusieurs types de livres (albums, livres en couleurs, livres en noir et blanc, livres sonores, livres à toucher, romans, bandes dessinées, histoires qui se terminent bien, histoires qui finissent mal, etc.) et des auteur.e.s de tous les continents ! Lire c’est bien, mais lire ailleurs c’est mieux. C’est ainsi que votre enfant s’ouvrira au monde et à la tolérance.
  • Achetez quand vous le pouvez (neuf ou d’occasion), empruntez souvent ! Une bibliothèque se construit progressivement. Pour aimer les livres, votre enfant n’a pas besoin d’en avoir des tonnes sous la main. Deux ou trois livres pour commencer suffiront pour le familiariser avec les livres. Contrairement à ce que l’on croit, relire les mêmes histoires ne gêne pas les enfants.
  • Lisez toujours les livres que vous proposez à votre enfants, au moins le résumé et quelques pages. Si vous ne pouvez pas les lire, il faut moins les feuilleter. C’est très important car ça évite les déconvenues… Ce que je veux dire, c’est qu’il ne faut pas s’arrêter au titre du livre.
  • Faites-vous confiance, mais surtout, faites confiance à votre enfant !

Nous voici arrivés à la fin de ce billet. J’espère qu’il vous a donné des astuces concrètes pour choisir les livres à mettre entre les mains de vos enfants.

Merci de me lire <3

Jessica

Crédit images : www.bookdiversite.fr / www.oxybul.com

 

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.